Top

Vos croyances sont vos limites

Madeleine Wéra-Bussière / Bien-être  / Vos croyances sont vos limites

Vos croyances sont vos limites

À quoi croyez-vous profondément? Que l’argent ne pousse pas dans les arbres? Qu’il faut travailler dur pour faire de l’argent? Qu’il faut manger toute son assiette pour mériter un dessert? Que vous serez heureuse seulement lorsque vous aurez perdu 13 kg? Que le gras fait grossir? Que vous aurez le diabète comme vos parents? Que c’est normal d’être à bout de souffle lorsqu’on a des enfant et que, une fois à la retraite, là vous aurez du temps pour prendre soin de vous?

 

Les croyances ont de multiples sources

Il y a ces idées qu’on décide de faire nôtres. Parce que la société nous les a présentées comme des faits. Et qui êtes-vous pour vous opposer à la vérité?

 

Il y a aussi celles que vous avez décidé de croire parce qu’elles vous plaisent et qu’elles sont bien plus faciles à accepter que celles qui sont cachées une couche en-dessous dans votre inconscient.

Je vous donne un exemple. Vous désirez perdre du poids pour vous sentir belle, mais vous n’y arrivez pas. Vous sabotez vos efforts à chaque essai. Pourtant, si seulement vous pouviez peser 13 kg de moins! Vous êtes-vous déjà demandé s’il n’y aurait pas une conséquence négative à votre objectif qui vous paraît tellement positif? Y aurait-il en vous une peur reliée à une croyance que, si vous devenez la femme que vous avez de tatouée sur le cœur, vous ne resterez pas avec votre conjoint actuel qui vous tire vers le bas? Et qu’arriverait-il des enfants? Mieux vaut garder les kg…

 

Il y a aussi les croyances qu’on hérite de notre famille, qui nous sont entrées dans la tête inconsciemment à force de les entendre lorsqu’on était enfant, qu’on a absorbées jusque dans nos cellules, dans notre adn. « Dans la famille, on est comme si. On est tous comme ça. » Cette émotion qui séjourne dans vos tripes, est-elle vraiment la vôtre ou si c’est celle de votre mère qui l’a projetée (sans le vouloir) sur vous en tentant de la gérer? Vous étiez jeune et tellement bien intentionnée que vous l’avez prise.

 

Ces croyances créent des blocages, des limites que vous aurez bien de la difficulté à dépasser parce que vous ne les voyez même pas tellement elles font partie de votre histoire.

 

Et si vous pouviez ouvrir vos œillères et voir d’autres possibilités pour vous?

 

Vos croyances comme des fuites

Vos croyances créent des fuites. Des fuites de potentiel comme un torrent qui vous sort du cœur. Ou qui se stockent, frustrées, sous forme de gras autour de votre ventre, de vos hanches, de vos cuisses. Un potentiel, une énergie stagnante, qui ne demande qu’à être débloquée.

 

Parce que vos croyances, elles aussi, ne demandent qu’à être alignées à votre plein potentiel. Plus elles sont limitantes, plus elles abaissent votre taux vibratoire et plus ce négatif que vous portez se matérialise pour vous donner raison.

 

L’Univers est bon avec nous, il aime nous flatter et nous donner raison. Demandez et vous recevrez.

 

Vous le saviez qu’il n’y en aurait pas de facile! Que toute bonne chose aurait une fin!

 

Vraiment? Et si toute bonne chose avait une faim et qu’il ne suffisait que de l’alimenter pour la voir rayonner plutôt que de l’affamer avec de telles croyances?

 

Et si chacun de vos changements de style de vie, chacun des pas que vous faites pour alimenter votre bien-être – un petit-déjeuner plus protéiné, un café de moins, des légumes en quantité, du mouvement tous les jours – pouvait être facile?

 

Ce qui est difficile dans le changement, c’est pas l’action en tant que telle, c’est de faire comprendre au cerveau reptilien que cette action, elle est facile, agréable et sécuritaire et qu’elle ne nous met pas en danger. C’est la croyance derrière qui vient bousiller vos efforts, qui fait du sabotage.

 

Vous le saviez que si vous mangiez un morceau de chocolat, vous devriez terminer toute la tablette, qu’il n’y aura plus de fin. Que vous prendriez 15 lbs à 40 ans, comme votre mère.

 

Vous le saviez… ou vous l’avez programmé?

 

La limite à votre bien-être est en vous, dans ces croyances, et c’est à vous de les identifier, de les attraper au vol, de les transformer pour laisser entrer l’abondance de croyances positives et créer de l’expansion dans votre corps, dans votre énergie, dans votre quotidien.

 

C’est le temps d’ouvrir les valves du bien-être. Il a faim!

 

Mon programme en ligne Alimenter votre bien-être vous permettra de cerner ces croyances, tant au niveau de votre corps, de votre santé que de votre bien-être général et même de vos finances et de les transformer, une à une. J’ai tellement hâte de vous le présenter! Il se fait une beauté pour l’instant pour être prêt à lancer le 16 avril en pleine éclosion printanière. Vous serez de la partie?

mwera_admin

No Comments

Post a Comment

})(jQuery)